LE PROJET DE MARC (en cours)

par FLI  -  16 Janvier 2021, 08:48  -  #MES CREATIONS

LE PROJET DE MARC (en cours)

 

 

 

 

La demande de Marc ...

 

 

 

 

Marc m'informe qu'il possède déjà une paire d'enceintes hors du commun réunissant les fameux Seas Excel W21EX001 et AMT HEIL AMT1, le tout filtré en premier ordre.

 

 

Sa demande concerne une paire d'enceintes deux voies qu'il compte offrir à son fils. L'encombrement doit être minimalisé mais la qualité hifi doit être au rendez-vous.

 

 

Son choix s'est porté sur le HP "grave-médium" Davis 20GRADF et je lui ai conseillé de marier ce Davis au tweeter SB Acoustics SB26STAC que j'apprécie tout particulièrement pour sa douceur et sa musicalité.

 

 

C'est avec plaisir et enthousiasme que j'aborde ce projet mais mon intervention sera limitée...

Il s'agit pour moi de réaliser les mesures électroacoustiques sur les HPs fournis afin de déterminer les caractéristiques des enceintes, d'évaluer le recul du tweeter et d'élaborer le design des filtres.

 

 

Marc construira les enceintes sur base des conclusions de cette étude.

 

 

Les tweeters seront débafflés et montés dans des ogives.

 

 

 

 

 

 

 

ANALYSE  DES  HPs...

 

 

 

Dans un premier temps,

il s'agit donc de passer les HPs au banc de mesures.

 

 

 

L'analyse complète des Audax 20GRADFR est publiée dans la rubrique "Mes haut-parleurs" par contre, un article a déjà été consacré au tweeter SB26STAC, je m'en tiendrai donc à résumer ici les mesures réalisées sur les tweeters fournis.


 


 

LE PROJET DE MARC (en cours)
LE PROJET DE MARC (en cours)
LE PROJET DE MARC (en cours)
LE PROJET DE MARC (en cours)
LE PROJET DE MARC (en cours)
LE PROJET DE MARC (en cours)

 

 

 

SB ACOUSTICS 

 

SB26STAC

 

 

 

Les exemplaires livrés portent les numéros de série:

0156109 et 0156332

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MESURES REALISEES SUR LES TWEETERS

 

SB26STAC...

 

 

 

 

 

RELEVES DES COURBES D'IMPEDANCE:

 

 

 

 

 

Les fréquences de résonance ne sont pas parfaitement identiques mais la différence est minime.

 

 

Rdc du 0156109 = 3,5 ohms

Rdc du 0156332 = 3,4 ohms

 

 

La remontée d'impédance est très faible.

 

 

Z min = 3,5 ohms,

Z @ Fr = 7,2 ohms.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RELEVES DES COURBES DE REPONSE,

 

MESURES SPL...

 

 

 

LE 332 en vert...

 

 

C'est une bonne chose, les courbes de réponse des deux tweeters sont parfaitement identiques.

 

 

Les courbes de réponse ne sont pas particulièrement linéaires mais la mesure est effectuée en champ proche et elle doit être relativisée. Je sais, pour avoir souvent mis en oeuvre ce tweeter, que la mesure en champ éloigné sera bien plus convaincante. Et puis, il ne faut pas perdre de vue qu'il sera exploité au-delà de 2.000 Hz.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REPONSE IMPULSIONNELLE DU ...109 (idem pour le ...332)

 

 

 

 

 

 

Mesures des taux de distorsion...

 

 

 

LE ...109

 

 

LE ...332

 

 

Les deux exemplaires produisent les mêmes distorsions.

 

Les taux de distorsion sont faibles, D2 est de l'ordre de 1%...

 

C'est très bien.

 

 

 

 

 

...

 

 

 

 

 

MESURE magnitude et phase...

 

 

 

LE ...109

 

LE ...332

 

 

Les rotations de phase sont réduites et régulières et ici aussi les deux tweeters réagissent de la même manière.

 

C'est très bien.

 

 

 

 

 

...

 

 

 

 

 

GROUP DELAY...

 

 

 

LE ...109

 

LE ...332

 

 

Dans la partie utile du spectre, les retards de groupe sont faibles, réguliers et bien en dessous du seuil d'audibilité.

 

 

 

 

 

...

 

 

 

 

 

Sonogram...

 

 

LE ...109

 

        

LE ...332

 

Les sonograms sont plats, aucun traînage.

 

C'est très bien.

 

 

 

 

LE PROJET DE MARC (en cours)LE PROJET DE MARC (en cours)

 

 

ETUDE  DU  PROJET...

 

 

 

Maintenant que toutes les caractéristiques techniques des HPs sont connues il est possible d'envisager le projet sérieusement.

 

 

Tout d'abord, à partir des mesures effectuées sur le HP "grave-médium" on peut calculer le volume de charge requis.

 

 

Le calculateur mis à disposition par Dominique Pétoin indique que le volume de charge du Davis (le n° 2), monté en bass-reflex, doit être compris entre  57L et  114L.

Ma théorie dit VAS + 10% + volume perdu... soit +/- 65L.

La simulation effectuée sur le site de Dominique et sur base d'un volume de charge de 63L, indique que l'évent devrait mesurer 30cm de long pour un diamètre de 11,8 cm... C'est très grand, trop grand, et propice à se faire entendre via des harmoniques parasites.

 

 

Je préconise de s'en tenir à l'enceinte close, elle délivrera un grave plus "propre" et plus linéaire. Ce gain qualitatif sera bien plus appréciable que les quelques Hertz gagnés dans l'extrême grave en version bass-reflex.


 

Mais Marc ne comptait pas sur un tel encombrement et il me demande d'effectuer les tests suivants sur une enceinte de +/- 30L...

 

Une vieille enceinte test de 32L sera remise en service pour la suite des opérations...

C'est un peu malheureux de perdre l'extrême grave qui semblait de si bonne tenue lors des mesures préliminaires...

 

 

Côté filtrage, je ne cherche plus, ce sont les filtres Butterworth 18dB/octave qui me donnent la plus grande satisfaction aux mesures et à l'écoute.

 

 

 

.....

 

 

 

MISE EN PHASE DES HPs...

 

 

 

 

 

Ici, le recul optimal est de 37 mm.

 

 

 

 

En jaune, la courbe de réponse mesurée faces alignées,

en vert la courbe de réponse mesurée avec le recul optimal.

 

 

Je conseille vivement de reculer le tweeter pour profiter du gain généré.

 

 

Et en pratique...

Le support en forme d'ogive est une solution élégante qui permet en plus de réduire les effets de bords.

Marc a opté pour cette solution, le schéma des ogives est en cours de réalisation.

 

 

 

 

 

______________________

 

 

 

DETOUR PAR XSIM...

 

 

 

A ce stade, et avant d'entamer la mise au point pratique des filtres, il est intéressant de passer par XSim. Ce simulateur permet d'appréhender la mise au point des filtres en limitant les tâtonnements à l'atelier.

 

 

Pour rappel, voici les informations indispensables au bon fonctionnement de XSim:

 

- la courbe d'impédance de référence (fichier .ZMA),

 

- la courbe de réponse de référence (fichier .FRD).

 

 

Ces fichiers sont préparés par ARTA et sauvegardés lors des cycles de mesure.

 

 

Résumé en images...

 

DONNEES POUR LE GRAVE-MEDIUM...
DONNEES POUR LE GRAVE-MEDIUM...

DONNEES POUR LE GRAVE-MEDIUM...

DONNEES POUR LE TWEETER...
DONNEES POUR LE TWEETER...

DONNEES POUR LE TWEETER...

VUES XSIM DES DONNEES INTEGREES...
VUES XSIM DES DONNEES INTEGREES...

VUES XSIM DES DONNEES INTEGREES...

 

 

C'est sur base de ces données que je vais aborder les calculs des filtres BUT3.

 

 

Mais avant d'étudier le filtrage, il me semble indispensable de corriger l'importante remontée d'impédance du Davis.

Pour cela aussi XSim est bien pratique et le circuit Zobel sera rapidement mis au point.

 

 

 

 

Mise au point du circuit Zobel:

R = 8,2 ohms et C = 15 µF

 

L'impédance étant linéarisée au-delà de 200Hz, le calcul du passe-bas se fera avec Z = 6 ohms.

 

 

MERCI au créateur de XSIM!

 

 

 

 

ENCEINTE CHARGE CLOSE DE 32L...

 

 

 

 

 

RECHERCHE DU FILTRE PASSE-BAS

 

A PLACER SUR LE DAVIS...

 

 

 

 

Tout est connu, la recherche du filtre BUT3 peut être entamée...

 

 

 

Objectifs:

 

 

- exploiter au mieux la plage de fréquences linéaires du Davis avec un croisement à +/- 2.100 Hz,

 

 

- veiller à l'atténuation des fréquences parasites présentes au-delà du spectre utile,

 

 

- dans la mesure du possible, atténuer le plateau présent entre 900 Hz et 2.000 Hz.

 

 

- et le tout en surveillant l'évolution du retard de groupe, de la courbe d'impédance globale, des taux de distorsion et des rotations de phase.

 

 

 

...

 

 

 

 

 

 

CALCULS, SIMULATIONS ET MESURES

 

DU PASSE-BAS...

 

 

 

Voici le BUT3 répondant le mieux aux critères de recherche,

il est calculé avec Fc = 1450 Hz @ Z= 6 ohms...

 

 

 

 

FILTRE 4 ET ZOBEL...

 

 

VUES XSIM réponses avec et sans filtre...

 

 

Le dôme entre 900 et 2.000 Hz n'est que partiellement atténué, impossible de faire mieux.

 

Bien entendu avec un aussi petit volume de charge le grave est écourté.

 

 

 

Mais il y a plus grave...

 

 

Aux mesures, il apparaît que le fractionnement induit un pic de distorsion sur D2, un pic de retard de groupe et un traînage anormalement important...

 

 

 

 

 

 

 

 

La valeur atteinte par le retard de groupe est de 7,7 mS, soit 7 fois supérieur au seuil d'audibilité qui est, à 900Hz de +/- 1mS (T=1/F).

 

 

Le traînage à cette fréquence s'étale lui aussi de manière excessive (-25dB après 30 périodes!).

 

 

Ces défauts seront d'autant plus audibles qu'ils se produiront brusquement sur de petites plages de fréquences.

 

 

 

La réponse impulsionnelle s'étale sur 0,1 seconde, c'est énorme!

 

 

 

....

 

 

 

 

Pour tenter d'améliorer la réponse impulsionnelle, je vais amortir le HP en plaçant une grande quantité de fibres synthétiques dans l'enceinte et aussi vérifier que ces défauts ne sont pas accentués par la charge acoustique trop faible.

 

 

 

 

 

 

Répétition des tests avec cette fois l'enceinte bourrée de fibres...

 

 

Comparaison de la courbe de réponse enceinte vide et enceinte amortie en vert...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Seul le traînage est réduit, les autres défauts restent inchangés.

 

 

Par acquis de conscience, j'ai monté le HP dans une enceinte ayant un volume de charge plus adapté (64L) ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune amélioration!

 

 

 

L'origine des défauts réside donc bien dans le fractionnement.

A ce point là, c'est du jamais vu.

 

 

Il faut se rendre à l'évidence ce Davis 20GRADFR doit être coupé à +/- 850 Hz... c'est bas, trop bas pour un grave-médium.

 

 

Ce HP ne convient pas pour le projet deux voies de Marc.

 

 

Nous cherchons un remplaçant...

 

 

Compte tenu du volume de charge fixé soit +/- 35L, j'ai limité mes recherches à la catégorie des HPs de 17cm.

 

 

Difficile de choisir quand on sait que les fiches techniques sont enjolivées voire carrément mensongères.

 

 

Finalement nous avons retenu le TangBand W6-1721. Sur papier il semble bien et parfaitement adapté au projet.

 

 

 

 

REALISATION DES OGIVES...

 

 

 

En attendant, la livraison des TB, je me suis penché sur la réalisation des ogives destinées aux tweeters SB Acoustics...

 

 

Le tournage des ogives est confié à Olivier, je viens de lui fournir le schéma et un tweeter de manière à ce qu'il puisse vérifier l'encastrement. L'essence de bois choisie est du hêtre.

 

 

 

 

 

Avec Olivier, les affaires ne traînent pas...

Voici les ogives en sortie d'atelier...

Un travail précis est des réalisations superbes, merci Olivier.

 

 

 

 

LE PROJET DE MARC (en cours)LE PROJET DE MARC (en cours)
LE PROJET DE MARC (en cours)LE PROJET DE MARC (en cours)

 

 

 

TEST DU TANGBAND W6-1721

 

MONTAGE BASS-REFLEX 32L et 25L...

 

 

 

Les mesures électroacoustiques réalisées à vide sur le TangBand W6-1721 permettent d'envisager la suite du projet de Marc dans de bonnes conditions.

 

 

Il s'agit à présent de vérifier le comportement du HP chargé.

 

 

Le calculateur de Dominique Pétoin indique que la charge idéale en BR est comprise entre 12L et 25L.

 

 

Pour rappel, la demande de Marc est de s'en tenir à 25L de manière à réduire l'encombrement...

 

 

Avant d'ajuster mon enceinte test à ce volume, je compte effectuer la batterie de mesures HP placé dans l'enceinte initiale de 33L; juste pour vérifier le comportement du HP avec cette charge et aussi pour vérifier l'accord et la taille de l'évent.

 

 

 

 

 

 

 

 

-1-

Mesures effectuées sur le W6-1721

monté dans une enceintes BR de 33L (brut)

(sans amortissement interne)...

 

 

 

 

Le graphique en jaune représente la courbe d'impédance évent non accordé et celle en vert, évent accordé (longueur 154mm, diamètre 80mm).

 

 

 

 

Le graphique en jaune représente la courbe de réponse mesurée à vide et celle en vert, HP chargé.

 

Vous remarquerez l'excellent rendu dans le grave et le lissage des irrégularités causées par le fractionnement. C'est superbe.

 

Un croisement avec le tweeter peut être envisagé entre 2.000 et 3.000 Hz.

 

 

 

 

Les taux de distorsion sont incroyablement réguliers et faibles. 

C'est remarquable.

 

 

 

 

Dans la partie utile du spectre, les rotations de phase sont réduites et sans accident.

 

 

 

 

Le retard de groupe est régulier et bien en dessous du seuil d'audibilité.

 

 

 

 

 

Dans la zone utile du spectre, le sonogram ne fait apparaître aucune résonance ni aucun traînage.

 

 

 

..............

 

 

 

CONCLUSIONS...

 

 

Que du bon!

Une courbe de réponse linéaire jusqu'à 3.000 Hz et un comportement impulsionnel remarquable.

C'est superbe!

 

 

 

 

 

 

 

 

-2-

Mesures effectuées sur le W6-1721

monté dans une enceintes BR de 25L (brut)

(sans amortissement interne)...

 

 

 

 

 

Une petite adaptation a dû être effectuée pour amener le volume de charge à 25 L (brut)...

 

Cette adaptation a été faite simplement par ajout d'une couche de styrodur sur les parois internes de l'enceinte. L'ajustement est précis et le volume de charge est maintenant de 25 L.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le graphique jaune représente la courbe d'impédance du système 33 L et la trace verte correspond au système 25 L.

 

Pour l'enceinte de 25 L, l'évent accordé mesure 180 mm de long pour un diamètre de 80 mm.

 

 

 

 

La coupure à 70 Hz amène l'extrême grave à - 10 dB...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...

 

 

 

EN CONCLUSION...

 

33L  OU  25L  ?

 

 

 

Sur le plan du comportement impulsionnel, le passage du 33 L au 25 L ne change rien... c'était excellent et cela reste excellent.

 

 

Par contre, l'évent doit être allongé, il passe de 154 mm à 180 mm ce qui peut être ennuyeux au vue des dimensions de l'enceinte.

 

 

Dans 25 L la courbe de réponse dans le grave est moins intéressante.

Une rupture apparaît vers 70 Hz et le bas du spectre est atténué.

Ce volume de charge ne permet donc pas de profiter pleinement de l'extension du spectre dans la grave.

 

 

Ce haut-parleur de grande qualité s'exprimera pleinement dans une enceinte BR de 33 L. mais c'est à Marc de choisir...

 

 

 

.....

 

 

 

 

MISE EN PHASE

 

DU TWEETER ET DU GRAVE-MEDIUM...

 

 

 

C'est la même méthode que celle décrite précédemment qui est à nouveau appliquée pour déterminer le recul optimal du tweeter...

 

 

Dans le cas présent, le  recul optimal est de 32 mm.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE FILTRAGE DES HPs...

 

 

 

 

LE FILTRAGE DU TangBand W6-1721

 

 

 

 

Pour aborder cette étude il faut placer le haut-parleur dans les conditions d'utilisation (*) et récupérer les données essentielles aux calculs du filtre passe-bas. Mais la première étape c'est comme d'habitude la mise au point du circuit Zobel. La remontée d'impédance de ce HP n'est pas "linéaire" mais bon... je ferai pour le mieux.

 

 

(*) - Le volume de charge retenu est de 33 L,

- évent est de 154 mm de long pour un diamètre de 80 mm (à revoir en fin de parcours),

. recule du tweeter de 32 mm (à revoir en fin de parcours).

 

 

 

....

 

 

Mise au point du circuit Zobel...

 

 

 

 

La progression complexe de l'impédance du HP ne permet pas d'obtenir une linéarisation parfaite de l'impédance. Le meilleur ajustement est atteint avec R = 4,7 ohms et C = 24 µF.

 

 

 

....

 

 

 

 

LE PASSAGE PAR XSim...

 

 

 

 

La courbe d'impédance reprise ci-dessus permet de relever l'impédance à la fréquence de coupure du filtre.

 

 

La courbe de réponse du HP chargé est l'autre information essentielle à fournir au logiciel de simulation.

 

 

Voici les informations qui seront chargées dans XSim via les fichiers ZMA et FRD.

 

 

 

 

 

Les vues suivantes permettent de vérifier la bonne intégration de ces données dans le calculateur.

 

Les données concernant le tweeter sont elles aussi chargées et visualisées.

 

Les puristes tiqueront sur le fait que les phases ne sont pas prises en compte. Cela fait partie de ma méthode de travail laquelle a évolué sur plus de 50 ans.

 

 

 

 

 

 

XSim se révèle très efficace pour trouver, sans passer par la mise en pratique, la version du filtre Butterworth qui permettra de croiser les HPs à la fréquence envisagée, ici +/- 2.500 Hz.

 

 

Mes critères de recherche sont:

- exploiter le TB sur sa plus large plage de fréquences linéaire,

- rejeter les scories présentent hors plage utile à un niveau bas. Ici, la résonance présente à 9.500 Hz devra être rejetée à - 20, -30 dB.

 

 

 

Après avoir évalué plusieurs filtres BUT3 ayant des fréquences de coupure différentes, j'ai retenu celui ayant une Fc = 2.700 Hz (Z = 3,7 ohms). C'est celui qui réalisé et évalué aux mesures.

 

 

 

 

 

VUES XSIM:

La simulation est précise et correspond exactement aux mesures électroacoustiques...

 

 

 

 

 

 

 

Ce filtre est construit et voici les mesures réalisées sur le HP filtré:

- la fréquence de croisement serait de +/- 2.477 Hz (niveau de réf. - 5dB),

- la résonance présente à 9.500 Hz est rejetée à - 30 dB,

- la courbe de réponse est parfaitement linéaire.

 

 

 

 

Quant aux mesures impulsionnelles elles ne font que souligner les qualités du TangBand...

 

 

 

 

 

 

 

....

 

 

 

LE FILTRAGE DU SB ACOUSTICS

 

SB26STAC...

 

 

 

L'approche du filtre passe-haut à placer sur la ligne du tweeter se fait également via XSim. Les données sont déjà intégrées reste à trouver le BUT3 qui permettra de croiser à +/- 2.477 Hz.

 

C'est toujours la même manière de faire... Il faut évaluer des filtres ayant des fréquences de coupures différentes. Ici, le seul critère à respecter c'est la fréquence de croisement.

 

 ...

 

 

 

LE PASSAGE PAR XSim...

 

 

 

 

Les données concernant le tweeter sont déjà intégrées dans le simulateur, il s'agit donc de tester différents des filtres BUT3 ayant des fréquences de coupure différentes et de retenir le filtre qui permet de croiser le grave-médium à +/- 2.500 Hz...

 

 

Voici le calcul du BUT3 qui donne le croisement attendu...

 

 

 

 

VUES XSIM:

La simulation est précise et correspond exactement aux mesures électroacoustiques...

 

 

 

 

 

 

Ce filtre est construit et voici les mesures réalisées sur le tweeter filtré:

 

- la fréquence de croisement mesurée est de 2.551 Hz et le croisement est bien effectué à - 5 dB par rapport au niveau de référence,

 

- la valeur de C2 a été optimisée pour accentuer la réjection autour de la fréquence de résonance du tweeter,

 

- la courbe de réponse est bien linéaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les mesures effectuées en régime impulsionnel donnent d'excellents résultats:

 

 

- taux de distorsion < 1%,

 

- rotation de phase limitée,

 

- retard de groupe < 1 mS,

 

- pas de traînage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est parfait.

 

 

 

 

 

 

SCHEMA  COMPLET  DES  FILTRES...

 

 

 

 

SCHEMA DES FILTRES... (à compléter)

SCHEMA DES FILTRES... (à compléter)

 

 

 

 

 

MESURES  EFFECTUEES  SUR  L'ENCEINTE

 

en champ éloigné, micro placé à 2m,

 

et à niveau moyen...

 

 

 

A la demande de Marc, j'ai vérifié que le recul optimal du tweeter était resté intact après filtrage...

 

 

Pour cette vérification, j'ai procédé par mise en phase des impulsions envoyées au tweeter et au grave-médium. C'est donc une autre méthode que celle déjà décrite.

 

 

La première mesure est effectuée avec les faces avant alignées.

 

 

ARTA/IMP montre bien que le pic de l'impulsion envoyée sur le tweeter (trace verte) arrive plus tôt au micro que celle du grave-médium.

 

 

Le sommet de l'impulsion transmise par le grave-médium (trace jaune) est en retard de +/- 0,094 mS.

 

 

Pour mettre en phase les 2 HPs, il est donc nécessaire de reculer le tweeter de 340 M/S x 0.094 mS soit 32 mm.

 

 

Lorsque ce recul est appliqué au tweeter les deux impulsions arrivent en même temps au micro et donc aux oreilles de l'auditeur, c'est ce qui apparaît sur le graphique de droite.

 

 

Le recul n'est donc pas influencé par le filtrage... 

 

 

 

 

L'accord de l'évent a lui aussi été vérifié...

Voici la courbe d'impédance du système complet...

 

 

Il apparaît que l'évent devrait être légèrement allongé...

Ce réglage sera revu après la mise au propre des filtres.

 

 

 

Passons aux mesures traditionnelles...

 

 

La courbe de réponse relevée au point d'écoute est parfaitement linéaire et la réponse dans le grave reste intéressante même dans l'extrême grave.

 

Après la mise au propre des filtres et le passage aux composants de qualité il faut généralement réduire le niveau du tweeter et donc augmenter la valeur de R2.

 

 

 

 

 

C'est la caractéristique la plus remarquable, les taux de distorsion sont extrêmement réguliers et bas...

 

Les valeurs sont en général très largement inférieures à 1%!

 

C'est exceptionnel!

 

 

 

 

Les rotations de phase sont normales et régulières sur toute l'étendue du spectre.

 

 

 

 

Un retard de groupe négatif n'est pas anormal dans une analyse effectuée avec des signaux périodiques. Le retard redeviendra positif en utilisation normale. Les valeurs atteintes sont faibles et largement sous le seuil d'audibilité.

 

 

 

 

Le sonogram ne montre aucun traînage.

 

 

 

....

 

 

 

Conclusions...

 

 

Toutes ces mesures effectuées en champ éloigné et à niveau moyen révèlent un système ayant un énorme potentiel de haute fidélité.

 

Aucune faiblesse n'a été détectée.

 

Bien entendu les tests à l'écoute doivent encore confirmer ces résultats purement techniques mais de toute évidence le potentiel qualitatif de cet ensemble est énorme et inhabituel.

 

 

Dans la foulée de ces mesures, je n'ai pas résisté à la tentation d'évaluer, en mono, le rendu de quelques plages musicales de référence. Et c'est, sans surprise que j'ai retrouvé les caractéristiques sonores que je vise systématiquement; transparence, ciselé, homogénéité du spectre, neutralité et réalisme. Un test à l'écoute plus complet et plus sérieux sera réalisé en fin de parcours.

 

 

Maintenant, les filtres peuvent être mis au propre...

J'attends la livraison des composants...

 

 

 

 

 

 

MISE AU PROPRE DES FILTRES...

 

 

 

Préparation des supports...

 

Un schéma d'implantation et une maquette donnent une bonne idée de la taille du support et du travail à réaliser...

 

Le support doit pouvoir être introduit dans l'enceinte via l'orifice prévu pour le TanBang (largeur 140mm) et il sera fixé sur la paroi à l'arrière du HP...

 

 

 

 

Taille du support 140mm/230mm.

 

...

 

 

 

 

A SUIVRE...

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :