SONUS FABER SIGNUM

27 Juin 2020, 20:48  -  #MES OPTIMISATIONS

SONUS FABER SIGNUM

 

 

 

Dans le cas présent, il ne s'agit pas d'optimiser les enceintes mais bien de les dépanner.

 

 

Huan, le propriétaire, apprécie le rendu sonore de ses enceintes et il espère bien retrouver la même qualité sonore après dépannage.

 

 

C'est la seconde fois que j'interviens sur ces enceintes Sonus Faber Signum.

La première fois, il y a quelques années, un HP "grave-médium" ne fonctionnait plus. Les HPs "grave-médium" ont été remplacés par des ScanSpeak 15W/4424G00. Je n'ai pas retrouvé les archives de cette intervention mais ce HP est aussi un HP de remplacement.

Cette fois, il s'agit d'un tweeter qui ne fonctionne plus...

 

 

Huan m'affirme que le tweeter s'est arrêté de fonctionner inopinément, sans raison particulière.

L'ohmmètre n'indique aucune valeur, la bobine est coupée.

 

 

Fort heureusement, cette fois encore une enceinte fonctionne normalement, elle pourra donc servir de référence pour la recherche du tweeter de remplacement.

 

 

A ma connaissance, le matériel d'origine reste disponible chez le constructeur... mais il est vendu à prix d'or.

 

 

Mon intervention aura pour but de dénicher un tweeter de remplacement ayant le même caractère que celui d'origine.

Bien entendu il faudra remplacer les deux tweeters.

 

 

 

.....

 



 

SONUS FABER SIGNUM
SONUS FABER SIGNUM
SONUS FABER SIGNUM
SONUS FABER SIGNUM

 

 

 

Avant d'aller plus loin...

voici un petit descriptif des enceintes

 

SONUS FABER SIGNUM

 

 

 

 

 

 

 

 

Document et photo trouvés sur internet...

 

 

 

 

______________________________

 

 

 

ECOUTE PRELIMINAIRE...

 

 

 

 

 

 

Avant d'entamer la réparation, c'était intéressant de prendre connaissance du rendu sonore de ces enceintes équipées du tweeter d'origine.

Les tests ont été réalisés en mono.

 

 

Globalement, le rendu sonore est plus que correct et sans défaut.

Cependant, à l'écoute de mes plages tests habituelles, j'ai remarqué un certain flou sur l'ensemble du spectre; un manque de ciselé et d'aération.

L'enceinte testée fournit un extrême grave étonnamment présent malheureusement celui-ci manque de définition. A l'écoute de ma pièce d'orgue (CD test 2), les notes graves sont bien présentes mais elles ont perdu leur caractère; elles ne semblent pas sortir de tuyaux d'orgue.

L'aigu n'est jamais agressif mais il m'a, lui aussi, semblé un peu flou.

 

 

C'est à réécouter après le changement du tweeter mais ce caractère sonore n'est pas spécialement lié au tweeter, il est général.

 

 

 

......

 

 

 

 

 

 

MESURES REALISEES SUR L'ENCEINTE OPERATONNELLE

ET LES HPs...

 

 

 

La courbe de réponse relevée au point d'écoute est bien linéaire mais une perte de niveau apparaît sous 100 Hz.

 

 

 

 

 

La sensibilité de ces enceintes est relativement faible...

 

On constate qu'après filtrage, les HPs voient leur niveau réduit de 5 dB, c'est beaucoup.

 

en jaune le HP en direct, en vert, le HP filtré...

 

 

 

Ces jolies enceintes sont bien construites et aussi bien scellées.

De toute évidence, le constructeur n'a pas envie que l'on mette son nez dans ses affaires...

 

 

Les filtres sont recouverts d'un enduit noir très épais qui rend l'identification des composants impossible.

De plus, le montage des filtres est particulier et leur démontage m'a semblé périlleux. Je n'ai pas osé l'entreprendre.

 

 

Le constructeur annonce un filtrage en 6 dB/octave... Soit, mais les circuits comportent +/- 14 composants!!!

Les composants sont de petite taille, ils ne savent donc pas être de grande qualité!

Et si le filtrage proprement dit est vraiment effectué en premier ordre cela signifie que la plus grande partie des composants est destinée à effectuer des corrections particulières...

 

 

 

 

 

En mesurant la courbe d'impédance de la section "grave-médium", il apparaît qu'un correcteur réduit la remontée d'impédance.

 

 

Notez au passage que l'accord de l'évent est loin d'être optimal.

 

 

 

La même mesure effectuée sur la section "aiguë", montre qu'un autre correcteur réduit la remontée d'impédance du tweeter...

 

 

 

 

Mais cela n'explique pas la présence de 14 composants, d'autres corrections sont appliquées (?).

 

 

 

 

APARTE...

C'est une constatation générale, les filtrages "lourds" et qui plus est quand ils sont réalisés avec des composants de piètre qualité nuisent à la transparence du message musical. Outre la perte des micros informations qui font la hifi, ces circuits réduisent considérablement le rendement des enceintes. Ces systèmes surchargés d'électronique deviennent patauds.

 

 

 

 

Dans le cas présent, je trouve dans cette somme d'électronique la cause du léger flou relevé lors de l'écoute préliminaire et la raison de la perte de sensibilité.

 

 

 

...........................

 

 

 

 

 

Tous les HPs évoqués ici feront l'objet d'articles spécifiques classés dans la rubrique "mes haut-parleurs".

 

 

 

 

 

 

...........................

 

 

 

DEMARCHE SUIVIE DANS LA RECHERCHE DU TWEETER

DE REMPLACEMENT...

 

 

 

 

Les premiers paramètres à prendre en compte sont bien évidemment les dimensions physiques...

Pas question de toucher à cette magnifique ébénisterie.

 

 

Il faut donc que la face avant du tweeter de remplacement ait un diamètre égal ou inférieur à 104 mm et qu'il puisse prendre place dans la découpe existante d'un diamètre de 72 mm.

La profondeur du bloc n'a ici aucune importance.

 

 

Les autres paramètres à prendre en compte sont d'ordre électroacoustiques...

 

Le but étant de retrouver le même caractère sonore, il faut dès lors que le tweeter de remplacement ait des caractéristiques techniques similaires à celui d'origine:

- dôme en soie de 20 mm,

- sensibilité +/- 90 dB,

- impédance (voir graphique),

- courbe de réponse (voir graphique),

 

et pour ma satisfaction personnel... un Xlin de grande valeur et un tweeter non ferrofluidé!

 

 

Malheureusement, la plupart des tweeters à dôme de 104 mm ont un moteur plus gros que ce que peut accepter l'ébénisterie des Signum. J'ai dû abandonner cette piste.

 

 

Après avoir effectuer un grand tour des constructeurs réputés produisant des tweeters à dôme; SB Acoustics, ScanSpeak, Dynaudio, Morel... j'ai retenu le ScanSpeak D2010/851100. Un modèle déjà ancien que j'ai souvent mis en oeuvre dans mes projets et dont je connais les qualités hifi. Certes ce modèle est plus petit (diamètre extérieur 98 mm) et sa face avant est peu esthétique mais ses caractéristiques techniques sont proches de celles du tweeter d'origine.

 

 

 

.....

 

 

 

 

COMPARATIF...

 

 

 

TWEETER D'ORIGINE

 

CONSTRUCTEUR SCANSPEAK 

         D20SF1        

 

TWEETER DE REMPLACEMENT

 

SCANSPEAK

D2010/851100

 

 

 

LE D2010 en vert...

 

Ces mesures réalisées sur les tweeters à vide, montrent que les Rdc sont similaires... à l'ohmmètre:

Rdc tweeter d'origine = 6,1 ohms,

Rdc D2010 = 5,7 ohms.

 

 

Ne vous y trompez pas, ces deux courbes d'impédance sont similaires, seules les fréquences de résonance diffèrent.

Le D2010 a un fréquence de résonance bien inférieure. Cette différence avantagera le nouveau tweeter qui sera de la sorte filtré plus efficacement.

 

 

 

 

LE D2010 en vert...

 

Les courbes de réponse relevées en champ proche ont la même allure et le même niveau. Les deux tweeters ont donc la même sensibilité.

 

Par contre, on remarque que la pente montante du tweeter d'origine (en jaune) est plus raide que celle du D2010...

En terme de filtrage, ceci va pénaliser le nouveau tweeter et sans doute contrebalancer l'avantage que lui donnait sa faible fréquence de résonance.

 

 

En finalité, il y a de fortes chances que ces tweeters de générations différentes soient filtrés exactement de la même manière... A revoir aux mesures...

 

 

 

La fiche technique du ScanSpeak D2010/8511 stipule que son Xlin est de 1,6 mm ptp... c'est énorme et c'est s'assurer de très faibles distorsions.

 

 

Voyez la fiche technique complète ci-dessous...

 

 

 

 

.....................................................

 

 

COMPARATIF...

 

Il s'agit ici de comparer l'action des filtres sur les haut-parleurs...

 

 

 

Voici les relevés des courbes de réponse des HPs pris séparément.

 

 

D'abord avec les HPs d'origine...

Fréquence de croisement = 2.172 Hz

à 88,73 dB (valeur non absolue)

 

 

 

 

 

Et ici avec le tweeter de remplacement, le ScanSpeak D2010...

Fréquence de croisement = 2.269 Hz

à 87,98 dB (valeur non absolue)

 


 

 

 

C'est vraiment très similaire et ces très petites différences seront inaudibles.

Sur le plan technique, le but est atteint, le tweeter de remplacement est parfaitement adapté.

 

 

 

Voici les courbes de réponse relevées au point d'écoute...

- enceinte original en jaune,

- enceinte modifiée en vert...

 

nouveau Tw en vert...

 

 

 

 

 

.....................................................

 

 

 

ET ENCORE D'AUTRES COMPARAISONS...

 

 

 

 

Ces mesures complémentaires ont été réalisées avec les enceintes placées côte à côte,

micro de mesure à 2m,

(source: 1 Wrms à 1.000 Hz)

 

 

AVEC TWEETER D'ORIGINE

CONSTRUCTEUR SCANSPEAK             

         D20SF1         

AVEC TWEETER DE REMPLACEMENT

SCANSPEAK D2010/851100

 

LES TAUX DE DISTORSION...LES TAUX DE DISTORSION...

LES TAUX DE DISTORSION...

LES ROTATIONS DE PHASE...LES ROTATIONS DE PHASE...

LES ROTATIONS DE PHASE...

LES RETARDS DE GROUPE...LES RETARDS DE GROUPE...

LES RETARDS DE GROUPE...

LES SONOGRAMS...LES SONOGRAMS...

LES SONOGRAMS...

 

 

Conclusions...

 

De ces mesures complémentaires, il faut surtout retenir que le tweeter de remplacement révèle des rotations de phase moins importantes, une absence de traînage sur la totalité du spectre et un retard de groupe plus faible.

 

 

Le D2010 montre ici qu'il gagne à être filtré notamment au niveau des taux de distorsion.

 

 

Tout ceci confirme bien que le tweeter de remplacement est parfait et parfaitement adapté...

 

 

A l'écoute, réalisée en mono et toujours avec les mêmes CD de tests, j'ai retrouvé le caractère sonore initial mais avec un peu plus d'aération et de détails dans le haut du spectre. J'attends l'avis de Huan...

 

 

 

 

________________________________________

 

 

 

 

 

MONTAGE DES TWEETERS DE REMPLACEMENT...

 

 

 

PRESENTATION EN PHOTOS...
PRESENTATION EN PHOTOS...
PRESENTATION EN PHOTOS...
PRESENTATION EN PHOTOS...
PRESENTATION EN PHOTOS...

PRESENTATION EN PHOTOS...

 

...

 

AJUSTAGE DE LA PETITE DECOUPE ARRONDIE...

AJUSTAGE DE LA PETITE DECOUPE ARRONDIE...

 

 

...

 

 

LES D2010 MONTES...
LES D2010 MONTES...

LES D2010 MONTES...

 

 

Pour tenter d'enjoliver ce tweeter peu esthétique, j'ai envisagé de lui adjoindre une face avant réalisée par impression 3D...

 

 

Imprimer un disque avec une imprimante 3D équivaut à imprimer un microsillon...

 

 

Pour obtenir une surface lisse, ce n'est pas simple...

Différentes techniques existent mais j'ai choisi le cycle peinture, ponçage...

Après une quinzaine de répétitions, le résultat devient satisfaisant...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A VOUS DE CHOISIR...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES DERNIERS TESTS...

 

 

 

 

 

Voici la courbe de réponse relevée au point d'écoute...

Il faut noter l'extrême linéarité du tweeter.

 

 

 

 

 

Et, dans la même situation...

le relevé des taux de distorsion effectué à niveau élevé.

 

Au-delà de 100 Hz, les taux sont remarquablement faibles...

Sous 100 Hz, c'est moins bien mais pas catastrophique.

 

 

 

 

...

 

 

 

ET VOICI LES "SONUS FABER SIGNUM"

dans leur nouvel habit

et avec leur nouvelle voix...

 

 

 

SONUS FABER SIGNUM

 

 

 

CONCLUSIONS...

 

 

 

 

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai réalisé ce dépannage qui m'a permis de refaire connaissance de ces enceintes très justement réputées.

Merci Huan pour ta confiance et ta fidélité.

 

 

 

Il eut été intéressant de découvrir les arcanes du filtrage mis en oeuvre dans ces enceintes... mais le constructeur a bien protégé son savoir-faire... C'est pour une autre fois.

 

 

Merci à Annie qui a réalisé les impressions 3D de manière très professionnelle.

 

 

 

J'attends le commentaire de Huan, tant sur l'évolution du rendu sonore que sur le changement esthétique des tweeters.

 

 

 

........................................................

 

 

 

Voici les commentaires de Huan...

 

 

"... j'ai pu un peu écouter, l'aigu me semble plus défini, la scène sonore me semble plus ample, aérienne, reste encore à peaufiner leur placement."

 

...

 

"... Je les ai branchées comme à l’habitude en bi-câblage, j’avais remarqué plus de détails mais aussi une dominance des aigus. Ce matin je les ai branchées en simple et réglé la hauteur des enceintes (les pieds Sonus Faber sont réglables en hauteur) et l’équilibre tonal est revenu.

Peut-être que les tweeters aussi ont besoin d'un temps de rodage ? "

 

 

...

 

 

"... En fait tout est bien, il y a juste sur les voix, le ssssss est parfois dérangeant, on va voir si cela perdure on fera quelque chose. Sinon je redécouvre ces enceintes avec beaucoup de plaisir. "

 

 

...

 

 

"... je trouve que ces enceintes sont mieux qu'avant,  juste que sur certaines voix cela siffle un peu.
 
J'ai peur qu'en intervenant,  on déséquilibre les enceintes. On verra bien dans quelques temps. "
 
 
...
 
 
"... Après une bonne dizaine d’heures d’écoute, les tweeters se sont assagis et l’acidité dans l’aigu a disparu mais les micros dynamismes restent, elles sont bien meilleures qu’avant. "

 

 

 

Merci Huan pour ces commentaires et merci aussi pour ta confiance.

 

Bonnes dégustations musicales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :